L'histoire de Vergez Blanchard


Deux siècles d'histoire


L'histoire des outils Vergez Blanchard débute en 1823, Mr Louis René BLANCHARD, coutelier, ouvre son atelier au 37 rue des Gravilliers à Paris. L'atelier développe et diversifie sa gamme d'outils, avec toujours la recherche de la qualité et de l'excellence.

Les outils Blanchard ont été primés par 7 médailles d'or et d'argent dans les différentes expositions des capitales européennes.


Exposition universelle d'Anvers 1885



 
Catalogue édité après la médaille d'or de l'Exposition universelle de 1900


Facture datée du 7 février 1914
 
Romilly sur Andelle 7 août 1905


En 1901, Adrien Soubeyran (entouré sur la photo), associé de l'entreprise, polytechnicien et ingénieur des mines fait déménager la taillanderie hors de Paris pour la Normandie à Romilly sur Andelle. Cette décision d'abord motivée par les nuisances sonores et la fumée créées par l'atelier, va permettre l'agrandissement de l'atelier ainsi que l'utilisation de l'énergie hydraulique. La taillanderie s'installe dans une ancienne fonderie de cuivre, au bord de la rivière Andelle et à proximité de la voie ferrée menant à Paris.

 
Signatures d'outils


Suite à ce déménagement, en 1910 Louis Hippolyte Simonin (dit Blanchard) rachète l'entreprise Vergez, petit atelier situé à Paris. L'entreprise Blanchard devient Vergez Blanchard, et le local de Paris permet de conserver un rayonnement auprès des artisans du luxe de la capitale.


Catalogue édité en 1934


Carte postale de 1910


L'ancienne taillanderie en 2010



Reportage réalisé par France3 en 2007


Le nouvel atelier, situé face à l'ancienne taillanderie, 2010

 

Aujourd'hui, après bientôt 200 ans d'existence, l'entreprise Vergez Blanchard fabrique toujours des outils, et reste une marque reconnue et appréciée par les artisans d'art.




Site réalisé avec PowerBoutique - solution ecommerce